· 

Du rachat de crédits à l’acquisition de la résidence principale

Monsieur et Madame V ont de la suite dans les idées !

 

Tous les 2 salariés, ils ont un bon revenu total de 4000 euros avec 2 enfants à charge.

 

A l’été 2015, locataires, ils me contactent car ils souhaitent acheter leur résidence principale.

 

Leur loyer est de 800 euros et leur capacité « théorique » de remboursement d’un prêt immobilier est de 1300 euros par mois (4000 euros de revenus x le ratio « théorique » de 33%).

 

Il y a juste un petit problème : ils ont 7 prêts à la consommation en cours pour une charge totale de presque 1000 euros par mois … Adieu le projet immobilier … enfin pour l’instant !

 

Nous mettons donc en place dans un 1er temps un prêt de regroupement de crédits leur permettant de passer de 1000 euros à 530 euros de remboursement mensuel, puis les années passent … !

 

Début 2019, Madame V me recontacte. Ils souhaitent relancer le projet d’acquisition de leur résidence principale. Entre temps, leurs revenus sont passés à 4600 euros, ils ont toujours en cours le prêt que nous avons mis en place 4 ans plus tôt et ils n’ont que très peu d’épargne (4000 euros).

 

Ils ont flashé pour une maison dont le prix de vente est de 218000 euros. En ajoutant les frais liés à l’opération et en tenant compte de leur apport nous mettons donc en place un prêt de 239800 euros sur 25 ans au taux de 1,95%, soit une mensualité de 1134 euros assurance incluse. Le taux d’endettement est un peu élevé mais avec le partenaire bancaire que nous avons choisi, la norme est de 40% maximum, donc ça passe !

 

 

Monsieur et Madame sont enchantés, leur rêve se réalise !